Fabricant de machines agricoles – optimisation des supports d’outillages - étude de cas

Dans le cadre de la transformation de l’usine de notre client, nous avons réalisé un chantier 5S sur les supports d’outillages afin d’optimiser les gestes des opérateurs sur la ligne de production est gagner en productivité. 

Résultats

À la suite de ce chantier 5S pour l’optimisation des supports outillages, voici les résultats que nous avons obtenu.

Productivité

+ 20%

Surface

– 40%

1.

Problématiques clients

L’usine de notre client produit entre 10 et 40 chargeurs par jour. Au moment où nous intervenons, il doit améliorer la productivité pour pérenniser son activité.

Bien que les produits finis soient volumineux, ils sont composés d’un ensemble de petites pièces qui on subit différentes opérations (clipsage, vissage, rivetage, sertissage).

 

Photo : support d’outillage Labadis Laval

2.

Analyse Labadis

Avec des temps de cycle entre 20 et 60 min, la culture n’est pas la recherche de la seconde.

Sources de gaspillages :

  • L’opérateur doit effectuer plusieurs pas pour aller chercher son outil.
  • Il perd du temps pour accéder à ses outils, trouver l’outil et le reposer.
  • Il prend une fois sur deux l’outil dans la mauvaise position et doit soit le retourner, soit le repositionner.
  • Certains outils sont multitâches et nécessitent une reconfiguration à chaque cycle

Photo : support d’outillage Labadis Laval

3.

Solutions apportées

Nous avons miniaturisé les supports d’outillages pour les rapprocher au plus près du lieu d’utilisation de l’outil. Une fois sa tâche finie l’opérateur n’a plus d’autre choix que de le remettre sur son support ; l’outil est toujours dans la bonne position. Il n’y a plus de surface plane sur la ligne.

L’outil mono-tâche est moins cher que l’outil polyvalent, il est également plus fiable et il est toujours disponible. Nous avons dupliqué les outils qui de fait peuvent être rapprochés de la tâche.

Le support ce n’est pas juste pour tenir un outil à un moment donné pour le ranger, il va permettre à l’opérateur de le saisir et de l’actionner le plus rapidement possible. Pour cela les outils doivent être présentés en prise directe ; le geste devient instinctif.

Les surfaces planes, telles des pistes d’atterrissage, attirent les yeux des opérateurs qui y déposent leurs outils. Nous avons supprimé toutes les surfaces planes.

Photo : support d’outillage Labadis Laval

Les étapes de projets chez Labadis

Le système Labadis

Le système Labadis permet d’économiser des coûts et de l’espace, d’améliorer la qualité, de développer la sécurité et le confort des employés, de réduire les déchets et les gaspillages.

Stockage à plat
Share This